Le petit lexique de la chemise

Armure

L’armure d’un tissu est le mode d’entrecroisement des fils de chaîne et des fils de trame.

Bouton de manchette

Attache décorative utilisée pour maintenir la manche d’une chemise quand celle-ci ne comporte pas de boutons mais deux fentes surpiquées sur un poignet mousquetaire.

Boutonnière

Fente permettant le passage d’un bouton.

Camaïeu

Terme général désignant une étoffe dont le motif et le fond sont de même couleur mais de hauteurs de ton différentes.

Col boutonné

Appelé également col américain, col polo ou button-down, ce col a un bouton à chacune des pointes de col, permettant ainsi de le maintenir.

Col boutonné sous patte 

C’est un col boutonné où les boutons sont invisibles, car ils sont placés sous les pointes de col.

Col cassé

Appelé également col cérémonie, c’est un petit col sans rabat à l’arrière du cou, permettant ainsi de laisser apparent le tissu du nœud papillon. Ses pattes sont courtes et rabattues en coins. Il est généralement réservé à l’usage du smoking et du nœud papillon.

Col français

Appelé également col ville, col classique ou col Kent, le col français est le type de col le plus répandu. Son ouverture de col est légère, ses proportions parfaitement homogènes.

Col italien

Appelé également col shark ou cutaway, le col italien a une ouverture très large, ses pattes sont très écartées, permettant de porter un gros nœud de cravate.

Col mao

C’est un col sans pattes ni rabat, de petite hauteur et droit, sans bouton de fermeture.

Col officier

C’est un col sans pattes ni rabat, de petite hauteur et droit, mais contrairement au col mao, il se ferme par un bouton central.

Col semi-italien

Le col semi-italien est à mi-chemin entre le français et l’italien. Ses pattes sont bien plus évasées que le col français, sans l’être autant que le col italien.

Chiné

Tissu offrant des couleurs variées en entremêlant dans la chaîne de tissage des fils de teintes différentes. Lorsqu’on parle d’un gris chiné par exemple, les fils gris ont été entrecroisés avec des fils blancs pour obtenir une couleur moins uniforme et plus douce.

Dégradé

Diminution progressive de l’intensité d’une couleur. Lorsqu’on parle d’un dégradé de bleus par exemple, il s’agit d’un ensemble de tons de bleu allant du plus foncé au plus clair.

Double retors

Technique de filage où le fil est enroulé sur lui-même pour le renforcer. Cette technique permet d’augmenter la qualité, la résistance et le diamètre du fil, donc de la chemise.

Doublure

Étoffe que l’on emploie pour doubler un vêtement, soit pour le renforcer, soit pour en limiter la transparence.

Empiècement

Partie de la chemise située dans le dos, immédiatement sous le col, sur les épaules.

Fil de chaîne

Le fil de chaîne est le fil de tissage vertical, disposé dans le sens de la longueur de la chemise. Son opposé est le fil de trame.

Fil de trame

Le fil de trame est le fil de tissage horizontal, donc disposé dans le sens de la largeur de la chemise. Son opposé est le fil de chaîne.

Ganse

Ruban ou bande de tissu employés pour attacher, orner ou border un vêtement.

Gorge cachée

Appelée également boutonnière cachée, une chemise à gorge cachée est une chemise dont les boutons sont dissimulés derrière un repli du tissu, du col jusqu’en bas de chemise. Ce type de chemise a été créé tout spécialement pour le port du smoking et du nœud papillon, ce dernier n’ayant pas, contrairement à une cravate, la faculté de masquer les boutons de chemise.

Inserts contrastés

Ajout d’une bande de tissu de couleur ou motif différents ou d’une hauteur de ton différente du coloris principal de la chemise Jupe : lorsqu’on parle de la longueur de jupe d’une chemise, il s’agit de la longueur de dos de la chemise, depuis le pied de col jusqu’en bas de chemise.

Liseré

Ruban ou bande de tissu très étroite dont on borde un vêtement.

Patte de col

Terme utilisé pour désigner les deux parties triangulaires du col vu de face.

Patte de boutonnage

Bande de tissu sur laquelle se trouvent les boutons et les boutonnières permettant de fermer la chemise de haut en bas.

Pince

Lorsqu’une chemise est munie de pinces, ces pinces réduisent le surplus de tissu présent au niveau de la ceinture, permettant ainsi, par un effet de cintrage, de mieux épouser la forme du dos.

Pince à cravate

Attache élégante que l’on porte fixée sur une cravate à mi-hauteur, permettant de la maintenir solidaire avec la chemise.

Plastron

Empiècement arrondi incrusté sur le devant d’une chemise ou d’un chemisier.

Pli d’aisance

Les plis d’aisance permettent de donner comme leur nom l’indique plus d’aisance aux personnes de forte carrure. En croisant les bras, le tissu du dos se tend et ce sont les plis d’aisance qui se « déplient » permettant une plus grande liberté de mouvements.

Poche passepoilée

Poche coupée dont l’ouverture est une fente prolongée par un sac de poche. Elle est bordée par une ou deux ganses de 1 à 2,5cm de large.

Poignets

Appelés également manchettes, les poignets sont la partie de la chemise finissant les manches. Ils peuvent être simples (fermés par un ou deux boutons) ou mousquetaires.

Poignets mousquetaires

Poignets à revers, se fermant au moyen d’un bouton de manchette que l’on introduit dans les fentes surpiquées prévues à cet effet.

Surpiqûre

Piqûre de fil apparente, la plupart du temps décorative, que l’on réalise sur un tissu ou une pièce de cuir.